Logo FerCher  

Pics de consommation électrique
L'ADEME vous conseille

ADEME conseils consommation électrique

Pics de consommation électrique : les appareils à éviter ou à décaler

Nous avons beaucoup d'équipements électriques chez nous de plus ou moins forte puissance (watt). Quand la demande d’électricité devient très importante (entre 8 h et 13 h puis entre 18 h et 20 h), savoir ce qui demande le plus d'électricité est essentiel pour décaler la consommation. Explications sur les bons gestes à adopter en cas de risque de coupure.


Les bons gestes avec un chauffage électrique

En cas d’alerte (annonce du risque de coupure d’électricité sur monecowatt.fr), si vous n’êtes pas à la maison en journée, programmez la reprise du chauffage exceptionnellement vers 16 h et non pas juste avant de rentrer chez vous. Ainsi les radiateurs ne consommeront pas beaucoup d’électricité pour remonter la température du logement au moment où la demande est la plus importante en France (de 18 h à 20 h).

Quelques chiffres  :

  • - Un logement de 90 m2 avec 3 radiateurs de 2 000 W et un radiateur de 1 000 W, fonctionnant pendant 1 heure en continu pour remonter la température de 17 à 19 °C, consomme 7 kWh.
  • - Une pompe à chaleur air/air de 3 000 W, fonctionnant pendant 1 heure en continu pour remonter la température de 17 à 19 °C dans un logement d’environ 90 m2, consomme 3 kWh.

Réduire la température du logement de 1 °C permet de réduire la consommation d’énergie de 7 %. Couvrez-vous davantage pour éviter de chauffer à plus de 19 °C.


Les bons gestes dans la cuisine

Côté cuissoncasserolesADEME

Utilisez plutôt les plaques de cuisson ou le micro-ondes. En effet, cuire 500 g de pommes de terre au four consomme 10 fois plus d’énergie que les cuire dans une poêle sur une plaque à induction. Ne demandez pas la puissance maximale des plaquettes à induction qui peuvent alors consommer jusqu'à 3 000 W pendant plusieurs minutes.

À titre d'exemple :

  • - Un four de 2 000 W, fonctionnant pendant 1 h, consomme 0,8 kWh ;
  • - un micro-ondes de 1 500 W, fonctionnant pendant 15 minutes sur la puissance maximale, consomme 0,3 kWh ;
  • - une plaque de cuisson vitrocéramique, fonctionnant pendant 30 minutes, consomme environ 0,45 kWh ;
  • - une plaque de cuisson à induction, fonctionnant pendant 30 minutes, consomme 0,35 kWh.

Pensez aussi à raccourcir le temps de cuisson en couvrant les casserolesEn effet, faire bouillir 3 litres d’eau sur une plaque vitrocéramique sans couvrir la casserole consomme 0,4 kWh. En couvrant la casserole, on consomme 0,3 kWh. On économise ainsi 25 % d’énergie.

Le conseil en plus
Pour faire cuire des pommes de terre, on peut économiser 40 % d’électricité en réduisant la puissance des plaques de cuisson afin de conserver une eau frémissante pendant la cuisson (il n’est souvent pas nécessaire de faire bouillir à gros bouillon tout le long de la cuisson).


Côté préparation

Pour réduire encore plus votre consommation électrique, vous pouvez aussi :

  • - Cuisiner des proportions plus importantes que d’habitude pour n’avoir qu’à réchauffer rapidement les jours suivants. En effet, on ne consommera pas plus d’énergie si on fait cuire plus d’aliments et on évite ainsi d’utiliser longtemps les plaques de cuisson tous les jours.
  • - Décongeler les aliments avant de les cuire en les laissant quelques heures au réfrigérateur. Petit bonus, votre réfrigérateur profitera du froid des aliments en décongélation et le moteur se mettra en fonctionnement moins souvent.
  • - Ne pas préchauffer le four avant de débuter la cuisson d’un gâteau. Vous économisez ainsi 10 % d’électricité sur le cycle de cuisson.
  • - Arrêter le four ou la plaque chauffante (vitrocéramique, fonte) 5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson.
  • - Préférer le mode chaleur tournante du four car il permet de cuire plus vite les aliments.

Le conseil en plus
Pour raccourcir encore le temps de cuisson de certains aliments : privilégiez l’utilisation d'une cocotte-minute à une simple casserole.


Côté vaisselle

Faites fonctionner le lave-vaisselle en mode Éco et après 20 h. Le mode éco dure plus longtemps mais utilise de l’eau moins chaude. L’appareil aura besoin d'une puissance électrique plus faible et sur un temps plus court, en comparaison à un programme intensif qui chauffe l’eau plus fort. Un programme intensif consomme de l’ordre de 60 % d’électricité en plus qu’un programme éco.


Les bons gestes dans la buanderie

  • - Démarrez le lave-linge après 20 h : un cycle de lavage consomme en moyenne 0,5 kWh.
  • - Lavez à basse température (30 °C) car la majeure partie de la consommation électrique d’un lave-linge est consacrée à chauffer l’eau.
  • - Évitez d’utiliser le sèche-linge ou programmer son démarrage dans l’après-midi ou après 20 h : un sèche-linge à condensation de classe B, fonctionnant 1 heure 30, consomme en moyenne 1,6 kWh.
  • - Repassez le linge dans l’après-midi ou après 20 h : un fer à repasser de 2 000 W, fonctionnant pendant 1 heure, consomme environ 1 kWh.

Les bons gestes dans le salon

  • - Évitez d’utiliser des lampes à incandescence et des halogènes : une lampe halogène de 150 à 500 W, fonctionnant pendant 3 h, consomme 0,03 kWh.
  • - Éteignez complètement les ordinateurs et les consoles de jeux inutilisés :
    • - Une console de jeu de 100 W, fonctionnant pendant 1 h, consomme de l’ordre de 0,1 kWh.
    • - Un ordinateur fixe (tour + écran) de 150 W, fonctionnant pendant 1 h, consomme 0,1 kWh.
    • - Un ordinateur portable de 20 W, fonctionnant pendant 1 h, consomme 0,02 kWh.

Les bons gestes dans la salle de bain

  • - Prenez une douche rapide pour consommer moins d’eau chaude (5 minutes maximum).
  • - Installez des réducteurs de débit (mousseurs) sur les robinets et pommeau de douche. C'est moins d'eau chaude donc moins besoin d'énergie pour la chauffer.
  • - Programmez le ballon d’eau chaude pour réchauffer l’eau la nuit ou en cours d’après-midi : un ballon de 3 000 W, fonctionnant pendant 1 heure, consomme 3 kWh.

Des économies d’énergie toute l’année, c'est encore mieux !

En adoptant tous ces conseils pour décaler et réduire certaines consommations, vous allez soulager le réseau électrique les jours où la demande en électricité est trop forte (en période de grand froid par exemple). Cependant, le décalage des consommations à plus tard ne fait pas forcément faire des économies d’énergie.

Pour réduire vos dépenses énergétiques toute l’année, alors que les prix ne cessent d’augmenter, nous vous recommandons également d’autres solutions comme les travaux d’isolation de votre habitat pour réduire vos besoins de chauffage.

Retrouvez nos conseils dans le guide « Isoler sa maison ». Il existe des aides importantes pour soutenir votre investissement. Pour en savoir plus, contactez le service public de la rénovation énergétique France Rénov’.

Pensez également à remplacer :

  • - la chaudière fioul ou gaz par des équipements fonctionnant aux énergies renouvelables.
  • - le ballon d’eau chaude par un chauffe-eau thermodynamique.
  • - l’électroménager ancien par des appareils les mieux classés sur l’étiquette énergie. Évitez d’acheter des appareils surdimensionnés pour vos besoins habituels, car plus ils sont grands, plus ils consomment.

Allez plus loin avec le guide de l'ADEME pour réduire votre facture d'électricité.
guide ademe

Lien  utile
Site web de l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie)