BF securite

Radicalisation
Prévention et signalement

Consignes vigipirate radicalisation

La radicalisation se caractérise par un changement de comportement qui peut conduire certaines personnes à l'extrémisme ou au terrorisme. L'objectif du signalement est de protéger ces personnes en les empêchant de commettre un acte criminel et de protéger la population de possibles comportements violents.

1 - Pourquoi signaler un cas de radicalisation ?

La radicalisation concerne tout type d'idéologie qui peut conduire un individu à choisir l'action violente au nom de convictions auxquelles il adhère sans compromis possible. Cette action violente peut causer la mort d'autres membres de la société dont il rejette inconditionnellement les valeurs el le mode de vie.

Il s'agit d'un processus de radicalisation par paliers avec adhésion à une idéologie et rupture avec l'environnement habituel. La radicalisation apparaît comme un phénomène profondément lié à l'exploitation de conflits d'identité, de frustrations ou de fragilités. Certains groupes terroristes cherchent notamment à enrôler des individus en perte de repères et vulnérables.

La force d'une idéologie et son pouvoir d'attraction ne doivent pas être sous-estimés. Des individus ayant développé une haine de notre société peuvent adhérer pleinement à un discours qui donne sens à leurs frustrations ou sentiment d'humiliation.

La radicalisation est un phénomène complexe, amplifié par le développement des réseaux sociaux. La propagande véhiculée par des individus ou par des groupes touche des profils variés : délinquants, personnes vulnérables en quête d'identité, personnes ayant des troubles psychologiques ou psychiatriques, etc.

Difficile à repérer et à traiter, la radicalisation est donc un enjeu majeur de sécurité nationale.

2 - Identifier une situation de radicalisation

Identifier un processus de radicalisation ne se fait pas sur la base d'un seul indice. Pris isolément, un des comportements listés ci-dessous ne signifie pas qu'il y a radicalisation. C'est la combinaison de plusieurs comportements contextualisés qui vous donne une forme de cohérence et qui doit provoquer votre étonnement.

COHÉRENCE - VIGILANCE - SIGNALEMENT

Les signaux de ruptures :
- changements physiques et vestimentaires, alimentaires, de vocabulaire ... inquiétants ;
- passage soudain à une pratique religieuse hyper ritualisée ou au contraire dissimulation manifeste ;
- rejet de l'autorité et de la vie en collectivité ; 
- rejet brutal des habitudes quotidiennes ;

- repli sur soi ;
- expression de haine, discours complotisles, déplacement de la haine de soi sur autrui en raison d'une idéologie ;
- rejet de la société et de ses institutions (école, etc.) ;
- éloignement de la famille et des proches, fréquentation d'autres personnes radicalisées;
- modification soudaine el inhabituelle des centres d'intérêt;
- etc.

3 - Initier une démarche de signalement

Il s'agit de prévenir, voire d'éviter, le basculement vers un comportement violent, ainsi que d'accompagner les jeunes et les familles par des cellules adaptées au sein des préfectures de leur département de résidence.

L'objectif du signalement est de protéger l'intéressé en l'empêchant de commettre un acte criminel {pour le sortir au plus tôt du chemin sur lequel il s'est engagé peut-être malgré lui} et de protéger la population de possibles comportements violents.

Prendre l'initiative d'appeler le numéro vert constitue un simple signalement. Il appartiendra aux spécialistes d'en évaluer le caractère sérieux et la gravité.

Dans quels cas pouvez-vous appeler ?

- Pour signaler une situation inquiétante, qui paraît menacer un proche.
- Si vous avez un doute ou des questions sur une situation.
- Pour obtenir des renseignements sur la conduite à tenir.
- Pour être écouté(e), conseillé(e) dans vos démarches.


Appelez le numéro vert : 0 800 005 696
Les appels sont strictements confidentiels. Votre identité ne sera pas dévoilée.

Ou remplisser le formulaire en ligne
https://www.interieur.gouv.fr/Dispositif-de-lutte-contre-les-filieres-djihadistes/Assistance-aux-familles-et-prevention-de-la-radicalisation-violente/Votre-signalement

Ou contactez le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie la plus proche.
EN CAS D'URGENCE, APPELEZ IMMÉDIATEMENT LE 17.


Liens utiles
https://www.cher.gouv.fr/
https://www.internet-signalement.gouv.fr