Chenille processionnaire du pin
La mairie lance son action annuelle

echos ruraux 20200925

Avec les chenilles processionnaires, la redondance est de mise. Chaque année, la mairie doit investir près de 1 000 € dans la lutte contre cette espèce de lépidoptère (papillon) répondant au nom savant de Thaumetopoea pityocampa. Pas moins de 68 arbres recensés sur l'espace public florentais sont concernés par cette action menée par une entreprise professionnelle missionnée par la mairie, entre la fin septembre et le mois d'octobre. Le traitement s'effectue par le biais de pièges à phéromones.

Les chenilles processionnaires du pin sont des larves de papillons de nuit. Elles se nourrissent voracement d’aiguilles avant de devenir urticantes. Elles sont synonymes de danger pour la santé des hommes et des animaux ainsi que danger pour les arbres :

  • - leurs poils urticants provoquent des réactions allergiques au niveau de la peau et des muqueuses ainsi que des problèmes respiratoires, pouvant aller jusqu’à l’hospitalisation (choc anaphylactique, nécrose de la langue de l’animal domestique) ;
  • - leur invasion occasionne une défoliation très importante et un affaiblissement des défenses naturelles des arbres.

Il est ainsi impératif de traiter au plus vite les arbres infestés. Les collectivités comme les particuliers doivent y remédier parallèlement pour tenter d'endiguer ce phénomène. Les signes précurseurs sont visibles. Les chenilles tissent des nids de soie dans lesquels elles restent cachées pour s’alimenter. Lorsqu’elles changent de nid, elles se déplacent en procession. La cohésion de la file en déplacement est assurée par le contact direct entre les chenilles.

cocon chenille pin

Description
Les chenilles processionnaires sont connues pour leur mode de déplacement en file indienne. Les papillons, qui éclosent durant l’été, entre juin et septembre selon le climat, pondent leurs œufs déposés en rangées parallèles par paquets de 150 à 220 sur les rameaux ou les aiguilles de diverses espèces de pin mais aussi sur les sapins et cèdres en second choix. L’éclosion a lieu cinq à six semaines après la ponte. Elle donne naissance à des chenilles qui muent cinq fois. La vitesse de croissance des larves dépend de la température. 

papillon processionnaire pin

Thaumetopoea pityocampa

Précautions à prendre avec les chenilles processionnaires
Les poils urticants de la chenille processionnaire sont très facilement dispersés dans l’air à cause du vent. Il est donc recommandé de prendre certaines précautions.

  • - Évitez de sécher le linge dehors pendant la période de procession
  • - Ne laissez pas vos enfants jouer trop près d’un arbre infesté de chenilles processionnaires.
  • - Lavez les légumes et fruits soigneusement avant de les consommer.
  • - Attendre qu’il ait plu ou que pelouse soit humide avant de tondre.
  • - Surveillez vos animaux de compagnie pour qu’ils ne s’approchent pas de l’arbre.

Liens utiles
Reconnaître les symptômes de piqûre par les soies de chenilles processionnaires (centre antipoisons)
Reconnaître les symptômes sur un chien piqué par une chenille processionnaire (Conseils Véto)
La chenille processionnaire (wikipédia)