Usage de l'eau
Restrictions au 8 septembre 2020

437FF18E 6CEC 4D58 96DD 8FC98528B47C

Article modifié le 15 septembre 2020

Communiqué de presse du 9 septembre 2020 publié par la Préfecture du Cher.
En date du 8 septembre 2020, l'arrêté DDT 2020 - 214 de la DDT 18 abroge l'arrêté DDT 2020 - 195 du 25 août 2020.


modifié le 19 août 2020

Communiqué de presse du 18 août 2020 publié par la Préfecture du Cher.
En date du 18 août 2020, l'arrêté DDT 2020 - 194 de la DDT 18 modifie l'article 3 de l'arrêté DDT 2020 - 192.


Modifié le 18 août 2020

En date du 17 août 2020,
- l'arrêté DDT 2020 - 192 de la DDT 18 abroge l'arrêté DDT 2020 - 185,
- l'arrêté DDT 2020 - 193 de la DDT 18 réglemente les prélèvements d'eau pour l'irrigation.


Modifié le 10 août 2020

En date du 7 août 2020, l'arrêté DDT 2020 - 185 de la DDT 18 abroge l'arrêté DDT 2020 - 179.


Modifié le 7 août 2020

En date du 4 août 2020, deux arrêtés de la DDT 18 abrogent l'arrêté DDT 2020 - 178 du 31 juillet 2020 :
- Arrêté DDT 2020 - 179
- Arrêté DDT 2020 - 180


Publié le 3 août 2020

Le 31 juillet 2020, la préfecture du Cher publie un arrêté reconnaissant le franchissement du seuil d'alerte des cours d'eau du département. Il est nécessaire de limiter l'usage de l'eau pour préserver la ressource en eau et le milieu aquatique. La rivière Le Cher est en alerte renforcée. Ce faisant, Saint-Florent-sur-Cher est concernée par les mesures suivantes :

- Certains prélèvements pour usage domestique sont interdits : remplissage des piscines privées (hors piscines en construction), remplissage des bassins d'agrément, plans d'eau et étangs.
- Le lavage des véhicules est interdit de 10 heures à 20 heures hors stations professionnelles équipées d'un système de recyclage des eaux ou d'un système de lavage haute pression, hors véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou techniques (bétonnières) et hors organismes liés à la sécurité publique.
- Le lavage des voies et trottoirs est interdit, en dehors de la nécessité de la salubrité publique.
- Les prélèvements pour l'irrigation réalisés directement en cours d'eau ou les prélèvements dans les eaux souterraines de type A tels que définis à l'article 7 du présent arrêté sont interdits de 10 heures à 20 heures tous les jours de la semaine.
- Les prélèvements pour l'irrigation dans les eaux souterraines de type B tels que définis à l'article 7 de l'arrêté mentionné ci-dessus sont interdits de 12 heures à 17 heures tous les jours de la semaine.
- Les préleveurs tiennent à jour un registre de suivi hebdomadaire des installations de prélèvement sur lequel sont indiqués les index hebdomadaires des compteurs : il doit être tenu à disposition des agents de contrôle.
- Les exploitants d'ICPE mettent en œuvre les dispositions du plan d'alerte renforcée prévues par leur plan de limitation des prélèvements d•eau et des rejets dans le milieu.
- L'arrosage des pelouses, des espaces verts (à l'exception des massifs fleuris), des terrains de sport et des golfs (à l'exception des « greens et départs») est interdit dans les communes concernées.
- Les exploitants des systèmes d'assainissement de plus de 2 000 équivalents habitants optimisent la qualité des rejets dans les eaux superficielles suivant le possibilités dont ils informent le service de Police de l'eau. Ils rendent compte à l'administration des actions engagées. A défaut d'amélioration possible de la qualité du rejet, l'exploitant en fournit les raisons à l'administration.
- La vidange des plans d'eau, de retenues, de biefs est interdite.
-L'alimentation des plans d'eau à partir d'un cours d'eau est interdit:
     - pour les plans d'eau établis par barrage, l'intégralité du débit entrant devra être restitué à l'aval du barrage,
     - pour les plans d'eau en dérivation de cours d'eau, la prise d'eau devra être fermée.
- Les prélèvements d'eau pour l'alimentation du Canal de Beny réalisés par le biais d'ouvrages manœuvrables sont réduits de 60%. Les prélèvements d'eau pour l'alimentation des canaux utilisés pour la navigation sont réduits de 20%.

Les dispositions de l'arrêté préfectoral DDT 2020-178 du 31 juillet 2020 prendront fin le 31 octobre 2020.